Les présentoirs de PLV vont de la simple boîte sur comptoir près des caisses jusqu’à des sculptures en carton très sophistiquées. Leur fabrication nécessite quasi toujours un adhésif.

Il est souvent difficile d’automatiser la production des présentoirs parce que les délais sont très courts, certains composants sont très volumineux et leur design fait appel à de nombreux éléments interchangeables. Traditionnellement, les pistolets à colle industriels et les adhésifs thermofusibles ont été l’outil préféré pour l’assemblage efficace des présentoirs de PLV, en grande partie parce qu’ils permettent d’obtenir d’excellents résultats, sont faciles à utiliser et sont largement disponibles.

Les présentoirs finis ont une vie difficile, souvent chargés de marchandises lourdes et puis traînés dans les magasins – de sorte que leur intégrité structurelle peut être sévèrement mise à l’épreuve. Ajoutez à cela l’exposition aux rayons du soleil dans les vitrines et à de basses températures pendant le transport ou l’entreposage non chauffé, il est clair que tout adhésif utilisé dans la fabrication des présentoirs de PLV sera fortement sollicité.

Malheureusement, la plupart des fabricants de PLV, même avec le personnel de production le mieux formé, appliquant la bonne quantité d’adhésif à la bonne température et réalisant les assemblages rapidement, peuvent raconter des histoires de problèmes coûteux rencontrés sur le terrain à cause de l’utilisation d’une colle à chaud de mauvaise qualité.

Les défis auxquels sont confrontés les fabricants de PLV sont quasi uniques car les matières à coller sont loin d’être du simple carton. Le carton utilisé est souvent imprimé ou verni et d’autres composants sont fabriqués à partir de différentes matières plastiques. Un petit changement de matière sur un composant quelconque peut affecter l’adhérence et, en cas de problème, peut s’avérer difficile à identifier en raison des multiples intervenants dans la chaîne d’approvisionnement.

Compte tenu de la criticité des exigences de cette application, il est essentiel d’utiliser un adhésif de haute qualité qui restera stable d’une année à l’autre et, plus important encore, ayant une adhérence supérieure aux exigences afin qu’elle soit aussi résistante que possible à toutes les variables impliquées.

L’utilisation d’un adhésif de haute qualité, tels que les Tecbond 213 ou 214, permet de réduire les problèmes sur le terrain pendant de longues durées. Bien que les clients puissent être initialement attirés par le prix inférieur d’un adhésif inférieur, les coûts du rappel et de la réparation des unités de PLV déployées dans différents lieux peuvent rapidement s’additionner.

Les colles thermofusibles Tecbond et les pistolets applicateurs Tec sont utilisés par presque tous les fabricants respectables de PLV, et ce pour une bonne raison. Tout simplement, la technologie fonctionne au moment où ils en ont besoin et ce de façon fiable.

Pour réduire les coûts, certains fabricants de PLV sont parfois tentés par une solution basée sur des réservoirs de colle en vrac, l’idée étant que le système coûteux de réservoir en vrac sera amorti en quelques années par des économies d’adhésif. Mais en réalité, les réservoirs en vrac nécessitent un entretien coûteux et peuvent dégrader l’adhésif s’il est laissé fondu et non utilisé dans le réservoir. En particulier, les tuyaux chauffants utilisés pour amener la colle jusqu’aux pistolets supportent mal d’être continuellement pliés en utilisation normale, et encore moins d’être pliés lorsqu’ils sont remplis d’adhésif froid. Les remplacements coûtent souvent plusieurs centaines d’euros, et les temps d’arrêt sont significatifs, du fait qu’il ne s’agit pas seulement de brancher un nouveau pistolet à colle. Oui, l’adhésif pourrait être un peu moins cher, mais si vous ajoutez à cela les frais de maintenance, de pièces de rechange d’un système à réservoir en vrac ainsi que les pertes engendrées par quelques échéances manquées en raison d’un problème avec l’équipement, et les économies disparaissent rapidement.